Le nouveau réseau d'exposition
de l'AGAT



Pourquoi un nouveau réseau ?

Bonne question puisque L'AGAT possédait déjà trois réseaux. Cela peut sembler superflu, mais ces trois réseaux ont tous leurs "problèmes" ou leur utilisation spécifique.
- Le plus grand c'est le réseau représentant la gare de Montereau en HO. En analogique, bloc automatique lumineux, 13m*6m. Il a déjà fait de nombreuses expositions (certains d'entre-vous l'on déjà vu en expo) mais il vieillit, et tout déplacement est devenu aussi périlleux que difficile.
- Vient ensuite Le réseau "vapeur" en digital. Il mesure 13m de long en HO. Composé de nombreux modules et d'un grand dépôt. Le déplacement est encore faisable mais l'assemblage est extrêmement long et difficile. Les connections ont un peu vieilli.
- Un réseau LGB en analogique, de 6m*4m qui est régulièrement exposé à la fête de Châlette sur Loing.Le déplacement est assez difficile compte tenu de l'échelle. L'électricité et les décors demandent beaucoup de travail d'entretien en raison de l'absence de protections. Il permet aux enfnts (visiteurs) de piloter les locos. L'utilisation est assez spécifique.

Et puis on avait envie d'en construire un nouveau. Na !

BREF !...

Cahier des charges :

Avec les membres du club nous avons souhaité réaliser un nouveau réseau qui réponde aux critères suivants :
- Montage ou démontage en moins de 2h à deux personnes.   Je peux dores-et-déjà annoncer que cet objectif est largement assuré.
- Animation permanente en expo. Là...on verra en expo. L'objectif est de présenter une grande variété de convois sur les voies principales, de faire une multitude de manœuvres sur le dépôt, de voir des correspondances d'autorails, et de faire circuler un circuit de car-Faller.  Je vous tiendrai au courant dès que l'expo sera passée.
- Pilotage intégral en digital.


Plan du réseau :

Compte tenu des critères et des demandes des membres du club, j'ai ébauché une suite de plans. Le plan final est celui-ci :
  (clic sur le plan pour voir l'image en grand format)


Globalement:
 - C'est une double voie en boucle qui traverse une gare de moyenne importance.
 - Une voie unique arrive par la gauche.
 - Un petit dépôt permet le remisage des vapeurs (plaque tournante) et des autorails (3 voies au-dessus).
 - Un entrepôt avec 2 voies recevra quelques wagons marchandises.


Et si on s'inventait une histoire...?

Il ne s'agit pas d'une transposition d'un site réel. De là à faire n'importe-quoi il n'y a qu'un pas...mais en réfléchissant bien, on peut trouver plein de justifications à cette gare :
  C'est l'évocation d'une gare située sur une double voie avec un départ vers une voie unique.
Elle a donc gardé son caractère stratégique car elle sert à la fois de correspondance et de poste avancé pour la circulation. La présence d'un EP aux abords de la gare a permis de maintenir une certaine activité pendant les années de crise. Etant de moyenne importance, cette gare a reçu un petit dépôt avec rotonde de taille modeste. 
Au fil des ans, elle s'est agrandie d'un dépôt autorail, et il arrive souvent que les machines diesel viennent stationner sur une des voies de la plaque tournante. Des matériels roulants modernes et anciens s'y croisent. La gare a même hébergé un train touristique pendant de nombreuses années. En revanche, elle n'a toujours pas reçu l'électrification suite à une manifestation des riverains qui refusaient de voir des lignes électriques sous leurs fenêtres. Merci à eux ! Nous n'aurons pas à poser de caténaire et ainsi, la gare a pu conserver un caractère bucolique.
Cependant, la signalisation lumineuse a été très vite mise en place compte tenu du trafic important. On trouve encore par-ci par-là quelques vieux signaux en attente de ferraillage aux abords des voies. Les convois qui y circulent sont extrêmement variés puisque la double voie se trouve sur un axe reliant deux pôles de triage internationaux...

...
...
La suite reste à inventer !!!..ce qui nous  promet de longues heures de plaisir à nous modélistes.



Module par module, voici ce que ça donne :

Je passe rapidement sur la coulisse à 6 voies, qui n'est utilisée que pour la préparation et le stockage des convois. Particularité : Elle comporte, sur la gauche, trois voies "autorail" en impasse. Ceci nous permettra de varier la circulation des autorails sur la voie unique.




Module 1 : La montagne (à gauche)


Qui dit montagne dit tunnel !!!
Il nous sert de lien vers la coulisse. L'accès à la coulisse se fait au travers de 2 tunnels :
- Le tunnel à double voie qui débouche sur les 6 voies de la coulisse,
- le tunnel de la voie unique qui arrive sur les trois voies en impasse des autorails.

Ce module ayant un relief prononcé, Jean-Paul a utilisé du polystyrène pour fabriquer la montagne.


On voit nettement la différence de niveau entre les 2 plateformes des voies.

La petite halte permettra le croisement des autorails.



Module 2 : La rivière


Ce module concentre quelques difficultés.
- Il reçoit la double voie et la voie unique sur deux niveaux différents, avec une légère pente pour la voie unique.
- Le car Faller descend sous les deux ponts et disparaît derrière le module.
- La rivière est recouverte de "liquide" durcisseur qui donne l'impression d'eau.


Le grand pont est une reproduction du "pont de Nogent", réalisée par le président du club.
Le petit pont vient du commerce. C'est un pont métallique largement patiné pour donner l'effet "vieille voie".


Depuis cette photo le décor a bien avancé...





Module 3 : L'entrepôt et l'entrée de gare :


Ce module est particulièrement important. Il permet de joindre la voie double et la voie unique. Il contient un passage à niveau fonctionnel. pour l'accès à l'EP.
Il participera grandement à l'animation du réseau compte tenu des nombreuses manoeuvres pour l'accès à l'EP.


Jean-Paul (le président du club) met en place la signalisation horizontale lors de l'exposition à la fête de châlette.



Modules 4 et 5 : La gare :


Elle contient 2 voies principales plus une voie d'évitement. La quatrième voie est un débord qui permettra l'accès à l'EP. Ainsi les manœuvres pourront se faire sans gêner la circulation des voies principales.

- La longueur à quai de 2m60 sur les voies principales  permet de recevoir confortablement des rames de 8 voitures voyageurs.Pas mal pour du HO !!

- La troisième voie a une longueur à quai de 1m80. C'est plus que suffisant pour des autorails !

- La voie de débord est limitée en longueur (1m50 quand-même) pour l'accès à l'EP mais tout autre convoi n'allant pas à l'EP peut mesurer jusqu'à 1m80.


Les quatres voies de la gare principale en cours de pose.

Sous la TJD, un tunnel doit permettre la circulation des voitures Faller.

Il faut creuser la tranchée ! Allez, je m'y colle !



Modules 6 et 7 : Le dépôt vapeur et diésel


Ce dépot comporte deux parties.
- Au "sud" le dépot vapeur avec l'accès à la plaque tournante. Une petite rotonde à 4 entrées permettra le remisage et l'entretien des machines
- Au "nord" le dépôt Autorail avec un atelier à 2 voies.


L'emplacement des bacs à charbon, à briquettes, des fosses à scories et de la grue à eau sont déjà définis.

Pendant le câblage des rails, j'utilise tous les supports disponibles (ici, le fond de déor)


Bin justement, à propos du câblage : c'est bien pratique d'avoir des modules facile à manipuler quand on doit intervenir dessous !

La piste du Car faller est visible sous les modules.

Décor :


Mouai...heu...bon... Actuellement, le décor n'est PAS DU TOUT terminé. Il n'est même pas commencé sur les modules 3 à 7. Nous accusons un "léger" retard....
Mais je sais que Jean-Paul a du ressort et aura à coeur de nous mobiliser pour terminer tout ça dans les temps !

Voici le réseau pendant la peinture du fond de décor. Remarquez que la météo s'arrange bigrement en allant vers l'est.... La montagne a reçu une météo d'automne (ciel chargé) tandis que le dépôt bénéficie d'un grand ciel bleu. Le challenge consistait à rendre le changement de météo le plus progressif possible. L'effet est réussi. Un grand bravo à Jean-Paul !

La végétation sera en adéquation avec la météo puisqu'il est prévu  de mettre en place des arbres d'automne à gauche (la montagne) et des arbres d'été du coté du dépôt. Encore un challenge pour rendre la transition la plus progressive possible.

Technique :

Coté technique, pour l'instant, on s'est contentés du minimum. Le temps nous oblige à faire vite.
- Tous les aiguillages sont contrôlés par des servomoteurs. Ceux de la coulisse sont montés à coté de l'aiguille tandis que ceux de la partie décorée sont sous le plateau, fixés avec les supports présentés sur cette page .
- Les décodeurs sont de fabrication maison. J'ai eu beaucoup de fil à retordre à cause des parasites engendrés par le DCC (en absence de DCC, il n'y a aucun souci...)
- Des alimentations d'ordinateurs fournissent le 5v et le 12v sur une grande partie des modules.
- La centrale alimente tous les décodeurs tandis qu'un booster LDT 4 ampères alimente tous les rails.
- Les 80 cantons du réseau sont surveillés par 5 modules LDT à 16 entrées chacun, auxquels j'ai ajouté le dispositif de détection de courant déjà décrit ici.

Certains éléments complémentaires viendront au cours du temps.Les éléments aditionnels prévus sont :
- Automatisation du PN
- Contrôle (digitalisation) du système Car Faller
- Eclairages des bâtiments,
- ....plein d'idées en perspective...
- ...


Premiers tours de roues  :

Les machines ont fait leurs premiers tours de roues sur le réseau le 15 Août, en présence de Jojo, Lili et Michel (qui prend la photo). Nous avons débouché le cidre pour l'occasion !!
Notez que le réseau a été transporté dans mon garage pour la période estivale.

Mouaip...j'aime bien travailler en charentaises !!!!

J'ai même eu le temps de faire une mise à jour de mon application ECOStef pour prendre en compte la rotation de la plaque tournante.
Voici le plan du réseau :



Mais bon, il reste BEAUCOUP de choses urgentes à faire avant l'exposition de Gien les 18 et 19 Septembre.
 - Piste du Car Faller à terminer,
 - Couvercles avec bandeaux de lumière à fixer
 - Façades ouvrantes à fixer
 - Peinture noire sur toutes les façades + Pochoirs sur le bandeau.
 - PN à terminer et fixer + décodeur à fabriquer (une page sera bientôt en ligne pour ça)
 - Décors à poursuivre.
 - Electricité à fiabiliser
 - S'entraîner pour connaître les "points durs"

Il reste donc beaucoup de travail mais on compte aussi sur les plus jeunes car ils ont pleins d'enthousiasme, d'énergie et d'idées ! A vous de jouer les gars !



Rdv ici même  et sur le site de l'AGAT juste après l'expo pour un bilan complet du W.E. !!
Et pendant l'expo, il y a de fortes chances que Florian fasse une vidéo en direct-live du week-end (n'est-ce pas Florian?). Rendez-vous sur le site de l'AGAT pour plus d'infos à ce propos.

A+
Steph.